Scenario de sortie des emprunts toxiques de Cluses : la déception

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal FN de Cluses

Après le lourd prêt dit « HELVETIX », le Maire de Cluses souhaite aujourd’hui sortir d’un autre emprunt potentiellement toxique, dit cette fois-ci « LIBOR USD ».

Le Maire annonce officiellement que « le contrat de prêt est entaché de certaines irrégularités susceptibles d’en affecter la validité ». En bon français, cela signifie que le contrat de prêt est invalide. Devant les tribunaux, la commune aurait donc toutes les chances de gagner contre les banques.

Malheureusement, sans doute mal informé par les banquiers et cabinets de conseil auxquels il s’adresse, le Maire a refusé la possibilité de faire perdre moins d’argent à notre commune. Il soutient, à tort, que la loi votée en juillet 2014 pour sauver les banksters interdit toute action en justice.

Les élus Front National regrettent une nouvelle fois que notre collectivité ait choisi de courber l’échine et de se soumettre aux exigences de la finance internationale. Ils se réservent toute suite à donner à ces dossiers qui pèseront lourdement sur les finances de Cluses et des Clusiens pendant de très longues décennies.

Unknown

Vous pourriez aussi aimer