Révision des travailleurs détachés : l’abstention s’impose.

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

Que dire de la révision de la Directive des travailleurs détachés visant à diminuer le dumping social Est-Ouest, dumping que l’Union européenne a institué, partis de droite comme de gauche, au sein même de cette Union européenne ?

516 000 travailleurs détachés en France en 2017 !

Ce sont 516 000 emplois en moins pour les Français !

Il y a quelques bonnes initiatives que nous soutenons : égalité de rémunération et de défraiement, ou encore encadrement de la durée.

Mais malheureusement, l’Union européenne se rend complice de l’organisation de cette concurrence déloyale.

  • aucune disposition spécifique sur le taux horaire, les travailleurs détachés seront donc rémunérés sur la base des 35h même s’ils en font 60 !
  • aucune disposition sur la sous-traitance et l’intérim qui recrute dans le monde entier comme ces Equatoriens engagés en Espagne pour travailler en France.
  • aucune disposition sur la responsabilité des entreprises donneuses d’ordres en cas de fraude, et pourtant ces fraudes sont nombreuses ! Sans parler des problèmes du détachement en cascade…

Enfin, on pourrait qualifier cette « réformette » de mensongère car les différences de charges sociales ne sont toujours pas prises en compte, comme le secteur du transport d’ailleurs. Les travailleurs détachés des pays de l’Est seront toujours moins chers que nos travailleurs nationaux. Nous proposions même salaire, mêmes charges sociales, pour tous, et dès le premier jour : plus simple et plus équitable.

Vous pourriez aussi aimer