PMI-PME : loi El Khomri, on vous ment !

Communiqué de Dominique Martin, Député français au Parlement Européen FN-ENL

Artisans, PMI et PME, vous êtes les premiers employeurs de France. À ce titre, vous vous attendez légitimement à bénéficier des « avancées » de la loi pour « de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs », abusivement appelée « Loi Travail ». En réalité, cette loi est un nouveau cadeau de la gauche au grand capital :

  • les seuils à 10 et 50 salariés pénalisent votre développement : ils sont maintenus ;
  • les PME-PMI ont besoin d’un soutien des banques : il est inexistant ;
  • les PME-PMI, fragiles, ont besoin du soutien de l’État : les subventions sont réservées aux multinationales ;
  • les impôts vous écrasent : ils sont de 33% pour les PME-PMI, de 17% pour les multinationales, sans oublier l’évasion fiscale ;
  • vous attendez une garantie sur les délais de paiement et l’obligation de règlement : la loi l’oublie.


En réalité, c’est une loi taillée sur mesure pour détruire les dernières protections de nos travailleurs et de nos entreprises : elle ne produira qu’austérité, délocalisations, chômage et baisse du pouvoir d’achat. Il s’agit d’ouvrir la voie au TAFTA (Traité transatlantique) et autres « accords » tellement honteux que les projets sont frappés de secret absolu. La gauche a bien lu Orwell : sa vérité, c’est le mensonge, sa force, c’est l’ignorance, sa liberté, c’est l’esclavage.

Pour remplir vos carnets de commande, le Front National rappelle que seul le retour à un protectionnisme intelligent et au patriotisme économique, ainsi que l’abrogation de la directive « travailleurs détachés » seront efficaces.

Vous pourriez aussi aimer