Pacte de Marrakech : Macron trouve de l’argent pour les migrants

« Alors que se déroule en France cette légitime révolte sur le pouvoir d’achat et la justice fiscale, le Président de la République s’apprête à signer, à Marrakech, ce 10 décembre, un pacte mondial pour les migrations qui va coûter à la France des milliards d’euros. »

Marine Le Pen demande solennellement à Emmanuel Macron de refuser de ratifier ce texte insensé, ce pacte diabolique qu’est le « pacte pour les migrations » : NE LÂCHONS RIEN !

Signez la pétition.

Les Français crèvent de faim : l’Union européenne envoie 1,5 milliard d’euros à la Serbie !

Communiqué de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen

Le constat est simple, et nous l’avions déjà dénoncé avant l’été[1] : tous les prix augmentent en France. Les cigarettes, l’essence, le gaz, l’électricité, les taxes, les timbres, les péages, l’immobilier, la CSG, ou encore le nombre de PV lié au fameux « 80km/h » !
Dans le même temps, les salaires n’augmentent pas[2] (aucun coup de pouce de prévu mais une simple « revalorisation légale » du SMIC), tandis que les aides diminuent : baisse des APL et retraites rabotées !

Mais pourquoi ? Pourquoi acculer autant les Français ? Peuple qui du coup ne peut s’acheter de la viande ou tout simplement prendre sa voiture ! Par manque de budget ?
Alors pourquoi l’Union européenne envoie-t-elle 1,5 milliard d’euros à la Serbie ? Avec ces 1500 millions d’euros, nous pourrions ouvrir les hôpitaux fermés dans nos provinces, rétablir des APL décentes et baisser de nombreux prix ! Peut-être que ni M. Macron, ni Brigitte qui parade avec un manteau à 3600 euros[3], ne peut comprendre ce constat…

Il y a plus de 40 ans, un jeune couple Français pouvait acheter une maison, une auto et commencer sa vie. Aujourd’hui, c’est devenu impossible sans un bac +10, un CDI, un salaire mirobolant, la garantie des parents, l’hypothèque de la maison des grands parents, etc. C’est un constat simple. Le Gouvernement doit rapidement aider les Français et non leur demander de « traverser la rue », de « se serrer la ceinture »[4]. Moins de taxes Monsieur le Président.

 

 

 

 

 

[1] https://dominique-martin.com/essence-peage-cigarettes-gaz-les-prix-augmentent-bruxelles-et-macron-vous-mentent/
[2] https://www.francetvinfo.fr/economie/smic-la-ministre-du-travail-muriel-penicaud-promet-une-revalorisation-automatique-significative-au-1er-janvier_3077319.html
[3] https://actu.orange.fr/societe/people/yann-moix-denonce-le-manteau-vuitton-de-brigitte-macron-magic-CNT0000019PCS1.html
[4] http://www.leparisien.fr/economie/retraites/les-retraites-encore-cibles-par-les-mesures-d-economie-26-08-2018-7865463.php

Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

« Corps européen de solidarité » : un joli nom pour une arnaque !

Dominique Martin est intervenu en Commission emploi et affaires sociales du Parlement européen le 19 novembre. Après avoir rappelé que le siège du Parlement est à Strasbourg, il a vivement critiqué le « Corps européen de solidarité », un joli nom pour une arnaque.

Censé être un instrument de service, il s’agit en réalité d’un moyen d’accentuer la mobilité afin de diluer le fondement des Nations. Pire, il permet le sous-emploi et le sous-salaire, voire le chômage dissimulé. Encore une fois, ce texte développe des emplois aidés : une dissimulation des chiffres du chômage.