Nouvelle immigration et encore plus d’insécurité pour notre Métropole

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe RN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

La Métropole de Lyon consacrera cette année 50 millions d’euros à la prise en charge des migrants mineurs isolés. Ce budget a doublé en deux ans. A titre de comparaison, le budget pour l’accueil des séniors (Résidences, EHPAD, CANTOU, PASA et accueil de jour) est d’un peu moins de 25 millions. Les contribuables, les enfants et petits-enfants des personnes concernées apprécieront les priorités des pouvoirs publics.

Mais il y a encore plus grave : avec cet accueil migratoire payé par le contribuable, on assiste au développement d’une nouvelle vague de délinquance. En un an, de 2017 à 2018, les vols ont augmenté de 27%, avec une implication de ces mineurs isolés de 65%. En 2018 à Lyon, sur 332 procédures judiciaires contre des mineurs, 328 concernaient des migrants. Il ne s’agit pas là de chiffre sortis de nulle part. Ils ont été publiés sur le site du journal Le Progrès le 24 avril dernier.

Le Président de la Métropole, M. KIMELFELD, semble véritablement dépassé par la situation. Prisonnier de son idéologie, il ne fait qu’abonder indéfiniment cette ligne budgétaire, au détriment d’autres services qui manqueront, de fait, aux habitants de la Métropole. Sa gestion du dossier apparait aujourd’hui idéologique et dépassée.

A l’approche de certaines échéances, il y a des chiffres qui doivent être rendus publics.

Vous pourriez aussi aimer