Mortalité infantile : La Biélorussie soigne mieux ses bébés que la France !

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

Une communication du centre de recherche du Parlement européen nous apprend que les nourrissons décèdent davantage avant l’âge d’un an en 2015 dans la France de Messieurs Hollande-Macron (3,5/1000) qu’en Slovénie (2,1/1000) [1],[2], soit 66% de surmortalité relative : c’est dire. La France est même derrière la Biélorussie et son régime post-soviétique (3,4/1000) ! La France, est aussi un des rares pays au monde où la mortalité infantile a connu une hausse récente (2013) [3]. Encore du négatif au bilan du mandat Hollande-Macron !

800 000 bébés[4]sont nés en France en 2015. Par conséquent, si la France avait eu un système aussi sûr que la Biélorussie, 80 bébés seraient encore en vie. Par rapport à la Slovénie, c’est encore plus grave : 1120 bébés seraient sauvés.

Dans son projet présidentiel, Marine Le Pen s’était engagé à « lancer un audit complet sur les structures d’accueil et de prise en charge des jeunes enfants afin de mettre un terme aux dérives constatées[5] ». Le Président Macron, se montrera-t-il plus concerné maintenant qu’il a été élu ?

 

 

[1]Estimations de mortalité infantile développées par le groupe inter-agence des Nations Unies (UNICEF, OMS, Banque mondiale, UN DESA Population).

[2]Estimations de mortalité infantile développées par le groupe inter-agence des Nations Unies (UNICEF, OMS, Banque mondiale, UN DESA Population).

[3]Estimations de mortalité infantile développées par le groupe inter-agence des Nations Unies (UNICEF, OMS, Banque mondiale, UN DESA Population).

[4]http://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/memos-demo/fiches-pedagogiques/la-mortalite-infantile-en-france/

[5] Vous retrouverez cette proposition au point 142 du programme présidentiel :

http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/

Vous pourriez aussi aimer