Mont-Blanc : évitons de nouvelles catastrophes

Communiqué de Dominique MARTIN, Député européen, Conseiller régional honoraire

Le commencement d’incendie d’un camion sous le tunnel du Mont-Blanc a démontré l’efficacité des secours, que je félicite de leur intervention, mais a surtout montré le danger de la mondialisation et du refus d’envisager les mesures simples proposées par le Front National.
Depuis 1993, le Front National préconise un tunnel ferroviaire depuis Le Fayet, dédié au ferroutage. Cet équipement, obligatoire pour tous les camions, pourrait déjà être en service.
Il déchargerait nos routes d’un traffic de pur transit.
Il soulagerait la vallée d’une partie de sa pollution.
Il éviterait le risque de nouvelle catastrophe dans le tunnel routier.
Hélas ! Dès qu’une proposition sensée émane du Front National, nos dirigeants la traitent par le mépris, surtout lorsque de gros intérêts financiers personnels sont en jeu !
Il est pourtant plus que temps de s’attaquer à la cause de nos problèmes, sans dogmatisme.

Le Dauphiné Libéré, 3/6/17

Vous pourriez aussi aimer