Monsieur Encrenaz, grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf

Communiqué de Vincent Lecaillon, Secrétaire départemental

Monsieur Encrenaz, grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf, n’a décidément pas digéré de n’avoir pas été choisi comme tête de liste départementale du Front national aux dernières élections régionales.             

Je rappelle qu’il s’est mis lui-même en rupture avec notre mouvement, par ses manœuvres et ses attaques diffamatoires répétées et ses multiples tentatives de sabotage de la dernière campagne électorale!

C’est d’ailleurs  la raison qui lui a valu une convocation devant la Commission de discipline et de conciliation, et une suspension de 6 mois du Front National, suspension encore en cours aujourd’hui.

Je ne m’étendrais pas plus qu’il est nécessaire sur le cas de ce monsieur, et lui conseillerais de relire la fable de La Fontaine : «  les frelons et les mouches à miel », dont la morale peut, certainement, lui faire comprendre pourquoi il n’a pas été choisi par les instances dirigeantes du Front National aux  élections régionales, ni comme secrétaire départemental de la Haute-Savoie : « à l’œuvre on reconnait l’artisan ». 

Pour clore toute controverse, je lui suggère enfin, à titre amical, de ne plus jamais user du grotesque sophisme censé justifier son désaccord avec moi, à savoir qu’il est fils d’immigré : explication, d’une part, qui démontre bien la pauvreté de sa capacité à argumenter, son manque de finesse, et parce que, d’autre part, il s’en prend, sottement, à un autre descendant d’immigré italien, lequel ne s’en prévaut pas plus que cela.

Unknown

Unknown-1

Vous pourriez aussi aimer