Mandat 2014-2019 au Parlement européen : Macron et ses alliés votent contre vous !

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen, Commission Emploi et Affaires Sociales et Commission exceptionnelle de lutte contre le terrorisme

 

Cinq ans de mandat, plus de 200 dossiers en commission emploi : le bilan est terrible pour M. Macron et ses amis ! Sous l’étiquette ALDE (Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe) ils démontrent à chaque vote1, ou presque, qu’ils travaillent pour les intérêts des migrants, des multinationales et de la Commission Juncker.

Deux exemples très concrets en « emploi » et pour « la lutte contre le terrorisme », commissions thématiques dont je suis membre et coordinateur pour le Groupe ENL :

  1. Sur le dumping social, qui génère notre chômage, ces « macronistes » ont proposé des amendements honteux : suppression de « la protection sociale égale pour un même travail au même endroit », c’était l’amendement n°101 du rapport. Pire : « salaire égal pour un même travail sur un même lieu », ils défendent que ce principe est irréaliste2.
  2. Et sur le terrorisme ? Question pourtant évidente : « faut-il mettre un terme au financement étranger accordé aux communautés religieuses connues pour leurs liens avec le terrorisme ? ». Les alliés de Macron votent non3 !
Quel décalage entre le discours en France de ceux qui disent être dans « le camp du bien » et leurs votes à Bruxelles : ils ne luttent ni contre la concurrence déloyale ni contre le financement du terrorisme. C’est exactement l’inverse qu’il faut faire et nos votes, eux, sont très clairs : contre le dumping social, pour la préférence nationale, contre la migration et contre le terrorisme.
———
2. Amendement n°416, rédigé par Martina Dlabajová et Renate Weber (ALDE) sur le paragraphe 13 ter (nouveau) du projet de rapport sur le dumping social dans l’Union européenne
(2015/2255(INI)).
3. Amendement 6/1. Constatations et recommandations de la Commission spéciale sur le terrorisme. Vote du 12 décembre 2018.

Vous pourriez aussi aimer