Lyon retient son souffle : un ange passe…

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes

Les 27 et 28 septembre dernier, le Président MACRON était en visite officielle à Lyon, sur les terres de son mentor Gérard COLLOMB.

Telle l’Ukraine stalinienne pour la visite d’Édouard Herriot, la ville fût nettoyée, récurée, kärchérisée pour l’occasion. Clochards, migrants et mendiants déplacés, prostituées interpellées, opposants bien tenus à distance, axes routiers bouclés, rues désertées, Lyon en état de paralysie durant toute cette visite présidentielle.

La communication élyséenne, lisse et aseptisée, ne retiendra de ce déplacement lyonnais qu’un hymne à la gloire du Président, Gérard COLLOMB et son successeur ayant bien pris soin de cacher sous le tapis tout ce qui pouvait déranger.

Exit donc, pour 24 heures, la délinquance quotidienne qui explose, le risque terroriste à son comble, la montée de l’islamisme radical, le « spleen » des fonctionnaires de police mis en danger par manque de moyens, le nouveau record du nombre de chômeurs, l’impossibilité pour nos compatriotes d’obtenir un logement social en ville, etc.

La vie est décidément bien belle au pays de M. MACRON…

Vous pourriez aussi aimer