Lycée pro de Thonon ou le cautère sur une jambe de bois !…

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller régional honoraire

L’irruption de voyous armés au lycée professionnel de Thonon est révélatrice tant de l’insécurité que de l’incurie des pouvoirs en place depuis 40 ans.

En créant de véritables zones de non-droit financées par les trafics en tout genre, ils ont cru acheter une paix sociale qui n’est que le règne de la terreur.

En laissant les trafiquants en liberté, ils leur permettent de passer pour des héros et susciter de nouvelles « vocations ».

En abandonnant la population sans défense, ils favorisent toutes les audaces des délinquants.

À ce titre, les mesures de sécurité annoncées par M. Wauquiez ne seront que de façade si elles ne s’accompagnent pas d’une politique forte à la tête de l’État.

Le FN s’oppose à la liberté de délinquants multi-récidivistes déjà lourdement condamnés. Nous appelons à une lutte contre la délinquance associant Justice et forces de l’ordre ; les mesures de sécurité dans les lycées ou les TER, que nous soutenons par ailleurs, ne sont qu’un complément à une politique sécuritaire efficace.

Vous pourriez aussi aimer