Loi travail : l’immunité médiatique de Macron mise à mal ?

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

Mardi 27 juin : des manifestants, à quelques mètres de l’Assemblée nationale, aux slogans « Arrêtons Toutanmacron« .
Crédit photo : REUTERS/Gonzalo Fuentes

Décidément tout va mal pour le chouchou des médias. Après un premier changement de gouvernement et « quelques » scandales (Bayrou, Ferrand, de Sarnez, Goulard…), c’est au tour du Peuple de dire Non ! Non à la réforme du travail, Non à la loi d’habilitation présentée mercredi en Conseil des ministres.

Une partie de la population l’a compris : la loi travail « bis » terminera de démanteler ce que El Khomri avait commencé. Licenciements facilités, « barémisation » des dommages et intérêts même en cas de licenciement abusif, accords d’entreprises – comprenez « la partie forte imposera unilatéralement ses desiderata à la partie faible » – ou encore massacre des professions réglementées : enlevons aux français ce qui leur reste !

Ce n’est pas les réunions prévues entre le gouvernement et les syndicats qui changeront grand-chose… D’ailleurs une petite vingtaine a déjà eu lieu : un simple écran de fumée. Une seule solution : sortir de cette Union européenne qui dicte cette réforme à Monsieur Macron !

Vous pourriez aussi aimer