Le PDG de Dassault confirme : « La règle d’or de l’UE, c’est j’achète américain » !

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

Vos impôts financent l’industrie de défense américaine !

Dans un contexte où nos entreprises souffrent d’importantes réductions budgétaires(2), il est inadmissible d’acheter à l’étranger(1) ce que nous pouvons acheter Français. Aujourd’hui, c’est le Patron de Dassault, Eric Trappier, qui en fait le triste constat.

La règle d’or « dans l’Europe dite Union Européenne« , a déploré M. Trappier, « c’est j’achète Américain« (3) ! Après avoir dénoncé l’achat des avions de combat américain F-35, il a dénoncé le rôle de l’OTAN et plus particulièrement de son Secrétaire Général, Jens Stoltenberg, qui a appelé les Européens à ne pas créer de force européenne susceptible d’affaiblir l’OTAN… Quelle honte !

Rappelons que ces achats se répercutent violemment sur notre industrie de la défense qui perd des millions d’euros et des milliers d’emplois. Pire encore, il y a parfois des simulacres d’appels d’offres. Ces derniers sont simulés, en l’occurrence, « une fois le choix [de l’avion de combat] F-35 effectué ».

Une seule solution : la préférence nationale ou tout du moins européenne pour les contrats de défense !

 

(1) C’était déjà le cas au sein de l’Union européenne pour 14 milliards de dollars. Le gouvernement roumain a acheté des missiles américains pour 4 milliards de dollars, et le gouvernement polonais pour 10 milliards de dollars, ces deux pays profitant respectivement d’environ 4 et 10 milliards d’euros, par an, de contributions nettes de l’Union européenne.

Les fonds européens utilisés contre les 400 000 travailleurs du secteur de la défense en France

 

(2) Les entreprises du secteur me l’expliquaient au Salon Milipol-Paris. https://dominique-martin.com/deputes-fn-presents-salon-milipol/

 

(3) Challenges, https://www.challenges.fr/entreprise/defense/f-35-rafale-en-belgique-otan-les-scuds-du-patron-de-dassault_572241

Vous pourriez aussi aimer