« Le parti pris de Dominique Martin » n°10

Chômage des chefs d’entreprise

En 2016, 55 000[1] chefs d’entreprise se sont retrouvés au chômage sans aucune indemnité : pas ceux du CAC 40, qui profitent des mécanismes européens et qui n’ont pour unique but que d’augmenter leurs marges, mais des artisans, commerçants, professions libérales, agriculteurs, et des TPE/PME. Ces gens qui ont le courage d’être caution sur leurs biens propres, qu’ils perdent souvent à cause d’un donneur d’ordre ou d’un impayé, ou de la Politique Agricole Commune (PAC), et non par incompétence…

Pour toutes ces raisons, Marine Le Pen s’engage à les soutenir par une baisse de la fiscalité, une baisse des charges sociales, mais surtout avec le patriotisme économique qui imposera de les choisir d’abord à toutes entreprises étrangères.

[1] Le Figaro cite une étude de l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/04/06/20002-20170406ARTFIG00136-au-moins-55000-chefs-d-entreprise-sont-tombes-au-chomage-en-2016.php?een=60d5898e1a0c4702598b9d60a6965a3c&m_i=bj_bzaLZjpGwuqTSlvi39bjyC7k5jMq4jbgE_j1fOqR0qq8G6ZUYjjC9_lg1f7Uy6yiby3GaRrF3KxmZWLshAw9rd651parbbk&seen=6&redirect_premium#xtor=EPR-300-[matinale]-20170407

 

Vous pourriez aussi aimer