Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

Emploi précaire : L’Union européenne constate, déplore (…) puis aggrave la situation !

Dominique Martin dénonce le développement des emplois atypiques qui ont tendance à se développer au détriment des emplois classiques. Il explique les raisons principales de cette précarisation : les politiques commerciales de libéralisation de l’économie, et la révolution numérique en cours.

Le rapport fait un long exposé des risques liés à la banalisation des emplois précaires. Il formule une définition de l’emploi décent afin de « sensibiliser les décideurs » mais aucune proposition claire n’émane de ce texte.

Dominique Martin s’insurge que ce rapport soit une simple succession de vœux pieux irréalisables. Irréalisables car la Commission de Monsieur Juncker, tout comme l’Union européenne, fait l’inverse de ce qu’il faudrait faire : Travailleurs Détachés, flexisécurité, ubérisation, mobilité des travailleurs, revenu universel, réformes structurelles : autant de mesures qui favorisent la précarisation de l’emploi.

 

Vous pourriez aussi aimer