Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

La mondialisation, c’est faire fabriquer des produits par des esclaves, loin de l’Europe,

pour les vendre à nos chômeurs.

L’UE veut ignorer les origines des problèmes du secteur de la confection. Pourtant on les connait : la mondialisation et les politiques et accords déraisonnés de Bruxelles. Les initiatives de l’Union sont hypocrites, et visent à donner bonne conscience aux européens avec des textes qui ne serviront à rien ! Arrêtons de soutenir, par nos politiques, ces pratiques inacceptables.

Nous proposons des solutions :

  • Souligner que suite à la mondialisation, le secteur de la confection est délocalisé dans les pays à bas coûts salariaux et bas standards de protection des travailleurs, causant une perte d’emplois massive en Europe, et la restructuration du secteur de la confection ;
  • Développer la préférence nationale dans les marchés publics (dans un premier temps), ainsi qu’une meilleure information sur l’origine des produits ;
  • Demander à la Commission de présenter des résultats dans un délai précis ;
  • Refuser toutes législations européennes dans ce domaine.

Vous pourriez aussi aimer