Gravement mis en cause par le Dauphiné Libéré du 28 janvier, Jean Capasso, élu FN d’Annemasse, exige un droit de réponse

Le Dauphiné Libéré
M. le Directeur de la Publication
Bâtiment Étoile Sud
13 av. Émile Zola
74100 Annemasse

Annemasse, le 29 janvier 2016

OBJET : Demande de droit de réponse – LR-AR

Monsieur le Directeur de la Publication,

Dans votre édition du Dauphiné Libéré de ce jour, en page « Annemasse », dans un article consacré au conseil d’Agglo, vous avez fait paraître un insert de 817 signes intitulé « LE DÉRAPAGE DE JEAN CAPASSO (FN) ». Cet encart est également paru sur internet à l’adresse suivante : http://c.ledauphine.com/haute-savoie/2016/01/29/chateau-bleu-faire-baisser-le-deficit-et-optimiser-les-cours.
J’ai été lourdement mis en cause par le biais de cet article. En réponse à cet insert contenant des informations gravement inexactes, je vous demande, et au besoin vous requiers, de faire paraître, dans les délais et les conditions d’emplacement et de typographie prévues par la Loi, aussi bien dans votre édition papier que sur internet, le droit de réponse suivant (815 signes).

– DÉBUT DU DROIT DE RÉPONSE —
AIDES : CE QUE J’AI VRAIMENT DIT
À l’occasion de l’attribution d’une subvention de l’Agglo à AIDES, j’ai déclaré précisément : « L’association AIDES, sous couvert de son activité officielle, se livre à une véritable propagande favorable aux comportements déviants et à risques ». Je faisais référence à la limite étroite entre diminution des risques de contamination des drogués et promotion de l’usage des drogues.
C’est donc uniquement dans l’esprit de mes adversaires politiques qu’a eu lieu l’amalgame AIDES = homosexuels, drogue = homosexuels ou comportements déviants = homosexuels, terrain sur lequel on a tenté de m’entraîner. J’ai soutenu que cette question était « en marge » du point discuté.
Ces amalgames ne sont pas les miens ; on ne saurait me les attribuer. Toute polémique à ce sujet est donc stérile.
–FIN DU DROIT DE RÉPONSE –

Je vous remercierai à l’avenir de bien vouloir, par courtoisie, vérifier auprès de moi les propos que vous souhaitez m’attribuer.
Dans cette attente, je vous prie de croire, M. le Directeur de la Publication, en l’expression de mes salutations distinguées.

Jean CAPASSO
Conseiller municipal d’Annemasse
Conseiller communautaire d’Annemasse-Agglo

TEXTE DU DAUPHINÉ LIBÉRÉ : « LE DÉRAPAGE DE JEAN CAPASSO (FN)

Le conseil a débattu de la reconduction du protocole partenarial relatif à l’intervention de l’association Aides au sein de l’accueil de jour (Escale Accueil). « Je voterai contre », s’est exprimé Jean Capasso (Annemasse Bleu Marine), « L’association Aides encourage des pratiques sexuelles déviantes. » Le président de l’Agglo a immédiatement réagi face à ces propos. « Pour être sûr, vous êtes en train de dire que le FN est contre les comportements déviants et que l’homosexualité est une pratique déviante ? Je ne ferai pas de commentaire. » Les réactions d’élus ont été nombreuses, à la sortie du conseil mais aussi sur Facebook. Jean-Luc Soulat trouve ces propos « lamentables » et Maxime Gaconnet parle de « la perle consternante du FN au conseil d’Agglo. »

Vous pourriez aussi aimer