Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

Carte européenne de services :

je défends les artisans et indépendants français en Commission.

 

S’il reconnaît, bien entendu, que vouloir simplifier la complexité administrative est une bonne résolution, il critique sévèrement plusieurs points :

  1. la volonté toujours plus absolutiste de développer le marché unique ;
  2. les risques inhérents à cette carte : dumping social et faux travailleurs indépendants ;
  3. le cadre juridique laxiste prévue par la Commission : renouvellement automatique et illimité de la carte et simple amende en cas de falsifications.

 

« Le parti pris de Dominique Martin » n°15

Vous êtes artisans ? Vous avez des amis indépendants ? Attention, Bruxelles prépare pire que la directive travailleurs détachés !

On vous dit que Bruxelles prépare actuellement de nouvelles règles pour réguler la mobilité des travailleurs au sein de l’Union Européenne. Leur nouvelle idée ? Après avoir institué le dumping social des salariés, via la directive des travailleurs détachés, il s’agit d’instituer le dumping social des artisans et des indépendants avec « la carte européenne des services ».

Cette carte permettra une plus grande concurrence déloyale car l’artisan ou l’indépendant d’un pays européen pourra venir travailler sur le sol français sans avoir besoin d’intermédiaire.

Cluses asphyxiée, Cluses endettée, mais Cluses… bétonnée !

Tribune des élus FN de Cluses dans le bulletin municipal

Aucun Clusien n’a pu manquer les travaux en ville. Tout comme l’avenue du Mont-Blanc, encombrée de barrières “provisoires” depuis plus d’un an, l’ensemble du centre-ville est encombré de barrières, engins et excavations. La circulation automobile est difficile, les piétons sont découragés, et on se doute des répercussions sur le commerce.

Nous aurions pu espérer un peu de verdure et d’ombrage l’été, quelques arbres abritant des bancs, des pelouses agrémentées de bosquets de fleurs.
Las ! Nous retrouverons un centre-ville tout aussi bétonné qu’il ne l’était. Le Louvre a sa pyramide. Dans un geste fort, grâce à une fosse profonde de plusieurs mètres, Cluses aura droit à une “fontaine sèche” (appréciez l’oxymore !), que les Clusiens devraient sans doute bientôt rebaptiser “les pédiluves Mivel”, pour équilibrer et éventuellement remplacer la mare aux canards.

Cette fosse résume pourtant l’état de notre Ville. Souvenez-vous. L’an passé, Cluses a été livrée aux banksters pour un ruineux “plan de sortie” des emprunts toxiques souscrits quelques années auparavant.

Lors du vote du budget municipal de cette année, après les habituelles incantations face aux conséquences des dernières mesures sarkozystes pour ruiner les communes, le Maire a déploré n’avoir plus de marge de manoeuvre. Effectivement, hors emprunt et vente du patrimoine, le budget d’investissement de la Ville n’est que de 1,5 million, sur un total de 33,5 millions. En quelque sorte, on peine à payer nos factures, on n’a plus de marge de manœuvre pour la maison, mais on commence par appeler le paysagiste pour tailler les haies.

En somme, avec une ville paralysée, ses commerces en danger, ses finances exsangues et son endettement en hausse, nul doute que les “pédiluves Mivel” sont le parfait symbole d’une ville qui prend l’eau.

Tribune du groupe Cluses Bleu Marine parue dans le journal municipal de l’été 2017.
Cluses : fontaine sèche sur le parvis de la Mairie

Jeu : une fontaine monumentale se cache dans cette image. Saurez-vous la retrouver ?

Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

Développement des compétences et emploi : apprentissages, stages et volontariats

Bien sûr qu’il faut rémunérer les stagiaires diplômés !

Dominique Martin est intervenu en Commission Emploi et Affaires sociales au sujet du développement des compétences. Il se félicite de la volonté exprimée de conserver ces modalités, points d’entrée efficace dans le monde du travail. Il rappelle qu’il y a des pistes à suivre dans ce domaine pour lutter contre le chômage des jeunes.

En revanche, il critique l’amalgame fait entre l’apprentissage, c’est à dire la transmission d’un savoir, et le stage, application des savoirs déjà reçus. Par ailleurs, concernant la rémunération, Dominique Martin appelle à rémunérer les stagiaires déjà diplômés.

 

Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

Dominique Martin appelle à respecter le vote britannique

et le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes.

Dominique Martin est intervenu en Commission emploi et affaires sociales afin de rappeler que le Peuple britannique a voté le Brexit, et invite l’Assemblée à se souvenir du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et donc, à respecter ce vote.

À écouter les élus présents, le Brexit « est une catastrophe pour le Royaume-Uni » : une analyse bien différente des études sur les conséquences réelles.

Dominique Martin a profité de la présence de M. Verhofstadt pour rappeler les anciens propos de l’eurodéputé belge sur le Traité de Lisbonne. Il soutenait que ce traité serait garant de l’absence de dumping social, et qu’il permettrait à l’Union européenne d’affronter d’importants problèmes tels que la crise financière et économique. Si la situation n’était pas aussi catastrophique pour les Français, il y aurait de quoi rire…

Pour seule réponse Guy Verhofstadt affirme que si 17 millions de Britanniques ont voté pour le Brexit, c’est que 45 millions étaient contre : la définition de la mauvaise foi !…