Intervention de Lucie Hugard sur le Compte administratif 2018 de Cluses

Conseil municipal de Cluses – 12 mars 2019
Budget principal
Approbation du compte de gestion & Vote du compte administratif 2018

À la lecture de ces documents, nous avons été émerveillés. Tout est magnifique. Cluses est sauvée, nous entrevoyons des lendemains qui chantent et un règne de prospérité qui devrait durer 1000 ans. Au moins. Malheureusement, en regardant plus attentivement, on s’aperçoit que c’est fabuleux, au sens premier du terme.

Lire plus

Le coût de la vie a-t-il vraiment augmenté depuis le passage à l’euro ? La réponse de Dominique Martin sur RTL-Info, chaine de télévision belge.

Le coût de la vie a-t-il vraiment augmenté depuis le passage à l’euro ? Ma réponse sur RTL-Info, chaine de télévision belge.

Cette question est récurrente et la réponse est évidente, vous la constatez chaque jour.

Ce n’est pas la monnaie qui est importante. C’est ce qui reste, le pouvoir d’achat, la possibilité de consommer. Or, on s’aperçoit que les gens ont un pouvoir d’achat qui diminue. Avant l’euro, avec 1000 francs français, vous aviez un caddie plein. Avec 150 euros maintenant, vous avez un caddie vide.”

https://www.rtl.be/info/belgique/economie/le-cout-de-la-vie-a-t-il-vraiment-augmente-depuis-le-passage-a-l-euro–1095412.aspx

Conseil municipal de Cluses : vote du budget primitif 2019

Intervention de Dominique Martin

Monsieur le Maire,

Je pourrais procéder à l’analyse de votre copieux document, et relever les points les plus marquants, comme la formidable baisse des immobilisations de près de 5 millions (p.4), signe d’un désinvestissement matériel de notre commune, alors que, dans le même temps, les prestations de services doublent presque. Ou encore p. 5 l’emprunt de 1,4 millions, que vous annoncez avec l’air de ne pas y toucher, ou les 600 000€ d’études, materiel et logiciels p. 19. Voire même la baisse des subventions aux associations, qui, associée à l’obligation de participer aux événements communaux, va de fait toujours bénéficier aux mêmes, en pesant surtout sur les associations dont l’objet social n’est pas en lien avec les festivités communales.

Mais l’essentiel n’est pas là. L’essentiel, c’est d’abord votre posture macronienne, et ensuite, le poids de l’héritage que vous revendiquez.

Lire plus