« Encore un délinquant fiché S connu des services ! »

Communiqué de presse de la Délégation RN au Parlement européen

Hier encore, le terrorisme islamiste a frappé notre patrie.
Le suspect, Chekatt Chérif, est un djihadiste : un seul parmi les 30 000 qui sont en Europe selon le rapport sur la lutte contre le terrorisme voté aujourd’hui. Dominique Martin, Coordinateur du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) pour la Commission spéciale de lutte contre le terrorisme, et l’ensemble de la Délégation RN au Parlement européen constatent avec amertume qu’il s’agit une fois de plus d’un délinquant fiché S « connu des services » qui, en plus de détenir des grenades à son domicile, jouissait d’une grande liberté.

Le texte voté aujourd’hui fait un constat sincère de la situation : il reconnait « que les attentats les plus meurtriers ont été perpétrés par des groupes djihadistes« , que les terroristes sont pour la plupart « entrés dans l’UE par des flux [migratoires] » révélant « de grands manquements dans le contrôle des frontières« . Islam radical, immigration, Schengen : tout ce que le Rassemblement National critique depuis de nombreuses années. Malheureusement, les socialistes et les alliés de Macron continuent à faire preuve d’un laxisme sidérant (refus de l’isolement en prison, des peines planchers, de la déchéance de nationalité, etc.). Ils sont par ailleurs favorables à toujours plus d’immigration.

Les solutions sont pourtant simples. Il faut contrôler nos frontières extérieures et lutter contre l’immigration de masse. Il faut fermer les mosquées radicalisées, enfermer les imams prêcheurs de haine, démanteler le financement du terrorisme, et empêcher la récidive par des peines adaptées[1]. Effrayant : 450 détenus[2] radicalisés vont être libérés de prison ! Pourtant, la déradicalisation est un mythe selon les spécialistes.
Pensons à nos morts et nos blessés, dont l’État, et c’est pourtant sa fonction première, n’a pu assurer la sécurité.

[1] La peine moyenne est de 6 ans en France (Rapport sur la situation du terrorisme, Europol, 2018).
[2] https://www.lexpress.fr/actualite/societe/450-detenus-radicalises-seront-liberes-de-prison-qui-sont-ils_2015302.html

Soutien à la manifestation pacifique des Gilets Jaunes au Conseil Régional

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe RN au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes

Le Rassemblement National apporte son soutien à la manifestation pacifique des Gilets Jaunes au conseil régional, qui témoigne de l’exaspération et de la détresse de nos compatriotes écrasés de taxes et d’impôts. Rappelons que depuis le début de son mandat La Région de Laurent Wauquiez avait maintenu à son maximum la taxe régionale sur les carburants créée par les socialistes en 2008

On ne peut que se réjouir, que sous la pression des gilets jaunes, l’exécutif régional accède enfin aux demandes répétées et constante de notre groupe de baisser la taxe régionale sur les carburants ;

A l’occasion de la session budgétaire qui aura lieu les 19 et 20 Décembre prochain, nous demandons à Laurent Wauquiez de recevoir les gilets jaunes et de prévoir leur accueil dans les meilleures conditions.

Les Français crèvent de faim : l’Union européenne envoie 1,5 milliard d’euros à la Serbie !

Communiqué de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen

Le constat est simple, et nous l’avions déjà dénoncé avant l’été[1] : tous les prix augmentent en France. Les cigarettes, l’essence, le gaz, l’électricité, les taxes, les timbres, les péages, l’immobilier, la CSG, ou encore le nombre de PV lié au fameux « 80km/h » !
Dans le même temps, les salaires n’augmentent pas[2] (aucun coup de pouce de prévu mais une simple « revalorisation légale » du SMIC), tandis que les aides diminuent : baisse des APL et retraites rabotées !

Mais pourquoi ? Pourquoi acculer autant les Français ? Peuple qui du coup ne peut s’acheter de la viande ou tout simplement prendre sa voiture ! Par manque de budget ?
Alors pourquoi l’Union européenne envoie-t-elle 1,5 milliard d’euros à la Serbie ? Avec ces 1500 millions d’euros, nous pourrions ouvrir les hôpitaux fermés dans nos provinces, rétablir des APL décentes et baisser de nombreux prix ! Peut-être que ni M. Macron, ni Brigitte qui parade avec un manteau à 3600 euros[3], ne peut comprendre ce constat…

Il y a plus de 40 ans, un jeune couple Français pouvait acheter une maison, une auto et commencer sa vie. Aujourd’hui, c’est devenu impossible sans un bac +10, un CDI, un salaire mirobolant, la garantie des parents, l’hypothèque de la maison des grands parents, etc. C’est un constat simple. Le Gouvernement doit rapidement aider les Français et non leur demander de « traverser la rue », de « se serrer la ceinture »[4]. Moins de taxes Monsieur le Président.

 

 

 

 

 

[1] https://dominique-martin.com/essence-peage-cigarettes-gaz-les-prix-augmentent-bruxelles-et-macron-vous-mentent/
[2] https://www.francetvinfo.fr/economie/smic-la-ministre-du-travail-muriel-penicaud-promet-une-revalorisation-automatique-significative-au-1er-janvier_3077319.html
[3] https://actu.orange.fr/societe/people/yann-moix-denonce-le-manteau-vuitton-de-brigitte-macron-magic-CNT0000019PCS1.html
[4] http://www.leparisien.fr/economie/retraites/les-retraites-encore-cibles-par-les-mesures-d-economie-26-08-2018-7865463.php

La Commission européenne est-elle compétente ?

Communiqué de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen

La Commission européenne démontre sans cesse son incompétence. Début novembre, elle répond à Dominique Martin, Responsable RN pour la Commission de lutte contre le terrorisme, qu’elle « ne dispose pas de données concernant des meurtres commis par des demandeurs d’asile dans l’UE ». D’un côté, certains Commissaires comme M. Avramopoulos déclarent souhaiter atteindre « 50 millions de migrants à l’horizon 2060 »1 et que « les migrants sont là pour rester et qu’il faut accepter l’immigration comme une nouvelle norme ». En revanche, elle est capable de dire précisément le nombre de tonnes de crabes que l’on peut pêcher en Mauritanie : 300 tonnes2, démontrant ainsi ses priorités…

Or, qui décide aujourd’hui ce que vous mangerez demain (importation), à quel prix (traité de libre-échange), de combien d’emplois vous vous ferez défausser (travailleurs détachés), comment sera votre retraite (harmonisation européenne) ?
Ce n’est pas le Parlement, aujourd’hui simple chambre d’enregistrement. Ce n’est pas le Conseil qui ne fait qu’insuffler les grandes lignes ! C’est la Commission de technocrates qui rédige les textes et les impose aux Peuples.

L’UE doit se recentrer sur les priorités des européens : la sécurité, l’emploi et le pouvoir d’achat. La Commission ne devrait rien imposer sans avoir fait de sérieux constats et de profondes recherches. Enfin, il faut renégocier les traités afin de redonner le pouvoir aux Peuples, c’est à dire aux députés élus par ces Peuples, plutôt qu’aux technocrates.

 

 

Étrembières : l’heure de la récompense pour les squatters

Communiqué de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen

Les élus et habitants d’Étrembières en Haute-Savoie et de l’agglomération seraient excédés par le squat de Roms depuis plus d’un an. Tout le monde s’accorde sur la ghettoïsation des environs et l’impressionnante criminalité générée. On serait donc en droit de s’attendre à la plus grande fermeté et à une sévérité exemplaire.

En réalité, dès leur arrivée ces squatters ont été pris en charge par les services sociaux et associations d’aide complices. Il faut permettre la « réinsertion » de personnes qui n’ont jamais été insérées, ni souhaité l’être. Pire, lorsque sonne enfin l’heure de l’expulsion, les services sociaux et municipaux, pourtant déjà fort occupés avec les Français dans la misère, sont mobilisés pour reloger d’urgence et en priorité ces personnes qui violent nos lois et la propriété depuis leur arrivée. C’est la fermeté des Bisounours !

Dominique Martin, député européen, rappelle que la libre-circulation au sein de l’Union européenne n’est pas l’autorisation de violer toutes les lois au passage. Il ne faudrait pas que ces Roms trouvent porte ouverte chez nous dès lors qu’ils squattent quelque part, et s’autorisent pour certains toutes sortes d’exactions. Le Rassemblement National condamne cette politique complice de nos gouvernants, qui proclament une fermeté de façade tout en mettant en place de véritables aspirateurs à une immigration massive et incontrôlée.