100 millions de touristes : séquence pollution, ou les vacances de M. Hulot

Communiqué de Dominique Martin, Député français au Parlement européen, Conseiller régional honoraire

Le gouvernement entend faire entrer 100 millions de touristes dans notre pays, en particulier dans les stations de montagne. À cet effet, le secrétaire d’État Lemoyne devrait visiter Chamonix demain, pour « rencontrer des élus et des acteurs du tourisme ».

Quels élus ? En oubliant les députés européens comme à l’accoutumée ?

Cela est fort beau et engendrera de l’emploi. Mais la montagne est un écosystème fragile. Croit-on qu’on pourra impunément accueillir cette déferlante touristique sans risque ? Sans pollution de l’air, des eaux et des sols ? Sans augmentation du trafic routier ? Qu’en pensera M. Hulot, qui recevait en début de semaine « des élus » sélectionnés pour parler pollution ?

En réalité, le gouvernement de M. Macron poursuit ici la logique de la campagne électorale : tout promettre, et son contraire, à tout le monde, sans considération de la réalité du terrain.

Le FN dénonce cette politique de gribouille et les conséquences sur notre pays, nos paysages, et nos concitoyens. Gouverner, c’est prévoir, pour le long terme, et pas imaginer une distraction au vu des sondages calamiteux du jour. Gageons que les Français ouvriront les yeux avant longtemps.

 

Dauphiné Libéré 29/7/17

Dominique MARTIN sur France 3 pour le Débat Législatives 2017 : une révolution est-elle en marche ?

Quels sont les enjeux dans les 20 circonscriptions en Isère, Savoie et Haute-Savoie ?
Va-t-on assister au bouleversement annoncé par la victoire d’Emmanuel Macron ?
Les invités de notre débat :

  • Hervé Gaymard, député et président du conseil départemental LR de Savoie,
  • Élisa Martin, 1ère adjointe au Mairie de Grenoble Parti de Gauche,
  • Didier Rambaud, référent La République En Marche Isère,
  • Dominique Martin, député européen Front National de Haute-Savoie,
  • Florent Gougou, politologue et enseignant à Sciences Po Grenoble,
  • Thierry Ménissier, professeur de philosophie Université Grenoble Alpes et
  • Georges Bourquard, grand reporter au Dauphiné Libéré.

 

Mont-Blanc : évitons de nouvelles catastrophes

Communiqué de Dominique MARTIN, Député européen, Conseiller régional honoraire

Le commencement d’incendie d’un camion sous le tunnel du Mont-Blanc a démontré l’efficacité des secours, que je félicite de leur intervention, mais a surtout montré le danger de la mondialisation et du refus d’envisager les mesures simples proposées par le Front National.
Depuis 1993, le Front National préconise un tunnel ferroviaire depuis Le Fayet, dédié au ferroutage. Cet équipement, obligatoire pour tous les camions, pourrait déjà être en service.
Il déchargerait nos routes d’un traffic de pur transit.
Il soulagerait la vallée d’une partie de sa pollution.
Il éviterait le risque de nouvelle catastrophe dans le tunnel routier.
Hélas ! Dès qu’une proposition sensée émane du Front National, nos dirigeants la traitent par le mépris, surtout lorsque de gros intérêts financiers personnels sont en jeu !
Il est pourtant plus que temps de s’attaquer à la cause de nos problèmes, sans dogmatisme.

Le Dauphiné Libéré, 3/6/17