Vos élus sur le terrain : Vincent Lecaillon était présent à la journée nationale d’hommage aux harkis à Annecy

Dimanche 25 septembre 2016 s’est déroulée la journée nationale d’hommage aux harkis, au mémorial des victimes d’Afrique du Nord, square Gabert d’Annecy.                                                                                

Le FRONT NATIONAL y était représenté par des cadres de la section locale : messieurs Roland Ponthus et Thierry Laronde, titulaire de la croix de guerre, ainsi que Vincent Lecaillon, Conseiller régional d’Auvergne – Rhône-Alpes, Conseiller municipal de Saint-Jorioz et… ancien parachutiste !

img_20160925_111642

harkis 2

img_20160925_111025

 

 

Fusion des communes, mosquées : le FN sur tous les fronts

Communiqué du Front National de Haute-Savoie

Lors d’une réunion publique à Ambilly vendredi soir, le FN s’est violemment opposé au projet de fusion des communes et communautés de communes du Préfet. Vincent Lecaillon, conseiller régional et élu de Saint-Jorioz, a notamment dénoncé un projet précipité, imposé sans réelle concertation des habitants ni des élus. Les élus FN ont annoncé qu’ils étaient prêts à collaborer avec les maires des communes concernées pour faire entendre la voie de la population.

Il a notamment émis l’idée d’organiser des referendum locaux, comme la loi le permet, dans les communes où les projets sont contestés. Pour Vincent Lecaillon, la loi NOTRe est un instrument pour introduire les projets mondialistes à tous les niveaux.

Olivier de Sainte-Maréville, Conseiller régional, a ensuite pris la parole pour parler des projets de mosquées de Saint-Julien et d’Annemasse. Il a dénoncé la précipitation dans laquelle a été monté le projet de Saint-Julien. Pour lui, les entreprises voisines du projet auraient dû être consultées, ce qui n’aurait pas été fait.

Quant à Annemasse, Jean Capasso, Conseiller municipal et communautaire, a rappelé que le choix du terrain des anciens abattoirs, « donc gorgé de sang de porc », juste à côté du terrain de l’ancien projet, déclaré non viable, n’a pas fini de faire parler de lui !

Dominique Martin, Député européen, a conclu par : « Les Français nous attendent, nous sommes prêts ».

Unknown-6

Unknown-7-768x282

L’immobilisme des élus Républicains et UDI de Haute-Savoie en matière de lutte contre la pollution de l’air

Communiqué de Vincent Lecaillon, Conseiller municipal FN de Saint-Jorioz, Tête de liste départementale pour les élections régionales

De novembre à mars, les limitations de vitesses revues à la baisse en vallée d’Arve seront de nouveau d’actualité. En effet, les habitants de cette vallée sont soumis, de manière récurrente, à des pics de pollution aux particules fines importants, engendrés par la circulation, dont celle des camions.

Certains élus, sénateur- maire UDI  et député Républicain, prétendent aujourd’hui se mobiliser contre la pollution de l’air en vallée d’Arve. En fait ils ne font que constater le problème sans y apporter de solutions efficaces ! Et ce ne sont pas les mesurettes adoptées par le Plan de Protection de l’Atmosphère en 2012, qui interdit les poids lourds les plus anciens d’emprunter le tunnel du Mont Blanc, qui résoudront le problème sur le fond.

Le Front National de Haute- Savoie quant à lui, préconise, et cela dès 1992, la seule solution de long terme, à savoir : le percement d’un second tunnel sous le Mont-Blanc exclusivement réservé au ferroutage. Financé par l’État français, les collectivités territoriales, l’Italie, la Communauté européenne, et des investisseurs privés (ATMB).

Ainsi, grâce au ferroutage, nous serons en mesure de :

– désengorger la circulation en Vallée d’Arve

– de lutter efficacement contre la pollution atmosphérique.

-de bénéficier des retombées économiques dues aux travaux de construction.