Chômage : les créations d’emploi ont été divisées par 3 en 2018 !

Communiqué de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen

« Seulement 100.000 nouveaux postes ont été créés l’an dernier en France »1, contre 300 000 en 2017… M. Macron aurait-il menti ?
Avec 9.1% de chômage2, Macron est un cancre, loin derrière les pays de l’Ouest avec nos amis allemands (3.4%) et britanniques (4%)3, de l’Est avec nos amis hongrois (3.7%) et estoniens (5.3%) ou encore du nord avec nos voisins norvégiens (4%). Pire, nous sommes loin des moyennes du G7 (4.5%), de l’OCDE4 (5.2%) et de l’Union européenne (6.6%) !

La direction de Pôle emploi ose dire : « c’est un sentiment de fierté qui nous anime tous ! »5. Qu’elle aille le dire aux 5 605 000 Français (catégories A, B et C)6 qui recherchent un emploi convenable… Pire, selon la Tribune (Hebdomadaire économique), « les questions de l’emploi et du chômage n’ont pas été retenues parmi les quatre grands thèmes sélectionnés par le gouvernement »7.

Les solutions ne sont évidemment pas celles envisagées il y a un mois par le Gouvernement (augmenter les prérogatives de contrôle et baisser les effectifs de Pôle Emploi de 7 % d’ici 2022 !). Les fonds investis pour le contrôle doivent servir à l’investissement, à la relance économique et la recherche d’emplois convenables. Les salariés de Pôle emploi doivent également être formés, ils en font eux-mêmes la demande. En effet, le sujet du chômage est aussi complexe que diversifié : formations, compétences, numérisation et robotisation, désertification des zones rurales, etc.

————
https://www.rtl.fr/actu/conso/les-creations-d-emploi-ont-ete-divisees-par-3-en-2018-7796509424/amp
https://stats.oecd.org/index.aspx?queryid=36324&lang=fr
3 Merci le Brexit, il n’avait pas été aussi bas depuis la période de décembre 1974 à février 1975. https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/GB-le-taux-de-chomage-baisse-a-4-0-malgre-des-creations-d-emplois-decevantes–27109862/
4 L’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) compte 36 États membres.
http://m.leparisien.fr/amp/economie/emploi/a-pole-emploi-un-anniversaire-au-gout-amer-05-01-2019-7981242.php
http://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication
https://www.latribune.fr/economie/france/apres-l-euphorie-les-creations-d-emploi-ont-plonge-en-2018-de-67-806753.html

Le coût de la vie a-t-il vraiment augmenté depuis le passage à l’euro ? La réponse de Dominique Martin sur RTL-Info, chaine de télévision belge.

Le coût de la vie a-t-il vraiment augmenté depuis le passage à l’euro ? Ma réponse sur RTL-Info, chaine de télévision belge.

Cette question est récurrente et la réponse est évidente, vous la constatez chaque jour.

Ce n’est pas la monnaie qui est importante. C’est ce qui reste, le pouvoir d’achat, la possibilité de consommer. Or, on s’aperçoit que les gens ont un pouvoir d’achat qui diminue. Avant l’euro, avec 1000 francs français, vous aviez un caddie plein. Avec 150 euros maintenant, vous avez un caddie vide.”

https://www.rtl.be/info/belgique/economie/le-cout-de-la-vie-a-t-il-vraiment-augmente-depuis-le-passage-a-l-euro–1095412.aspx

Expliquer l’Europe… à 2 vitesses

Communiqué de Dominique Martin, Député français au Parlement européen

À l’approche des élections européennes de ce mois de mai, des réunions “d’information” sont régulièrement organisées dans le Département. Ainsi à Cluses, ce mercredi, un député allemand se déplacera-t-il pour répondre à de bonnes questions sur le succès de l’élargissement de l’UE, l’état de la démocratie face à la bureaucratie bruxelloise, ou l’efficacité du marché unique.

Pour autant, on est en droit de s’interroger sur l’opportunité et la pertinence de l’intervention d’un député dans un parlement national, pour traiter de l’Union européenne. Surtout lorsqu’on s’abstient de solliciter un député européen vivant précisément à Cluses.

En réalité, il est facile de comprendre que ces réunions ne sont pas de simples réunions d’information, mais la propagande d’un système disposé à écarter toute opposition pour tenter de se perpétuer. Dominique Martin, Député français et clusien au Parlement européen, est persuadé que les auditeurs ne se laisseront plus berner par d’aussi flagrantes manœuvres de déni de démocratie et de bourrage de crâne.

 

Le Dauphiné 21/1/19