L’échec de la politique de sécurité du Maire de Cluses

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal FN de Cluses

La violente agression dont a été victime un Clusien hier au soir en pleine rue est la preuve de l’inefficacité de la politique du Maire de Cluses.

En effet, la présence de nombreuses caméras de vidéo-surveillance, seule mesure prônée par M. Mivel, n’a pas empêché le passage à l’acte.

Dominique MARTIN dénonce cette agression et l’insécurité qui règne en ville. Il rappelle que les caméras de vidéo-surveillance ne servent qu’à tranquilliser la population sans lui apporter de sécurité, tant elles ne permettent, dans le meilleur des cas, qu’une action a posteriori. Il demande le renforcement des patrouilles et de l’ilotage par les forces de police et de gendarmerie, dont les effectifs doivent être renforcés et les pouvoirs, étendus.

Le Dauphiné 5/10/17

Le Dauphiné 7/10/17

Les études et les Ewües : l’aveu de M. Mivel !

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal FN de Cluses, Conseiller communautaire FN 2CCAM

 

Hier 28 septembre, en conseil de la 2CCAM, Jean-Louis Mivel, Vice-président et Maire de Cluses, a voulu défendre l’intérêt des nouvelles études qu’il souhaite faire réaliser aux Ewües. Il a doctement expliqué qu’on allait étudier la situation parce qu’on savait pertinemment qu’il y a trop de surfaces commerciales par rapport aux besoins et que l’étude allait le prouver.

De qui se moque-t-on ?

A-t-on déjà vu une étude prouver le contraire de ce que souhaitait son commanditaire, celui qui paie avec l’impôt du contribuable clusien ?

Si M.Mivel connait le résultat avant l’étude, pourquoi payer une étude ?

Le Maire de Cluses avait déjà surpris les conseillers clusiens lorsque, interrogé par Catherine Dardenne, il avait déclaré que tous les habitants des Ewües n’avaient pas vocation à rester à Cluses.

Chiche ?

En somme, si on avait écouté et appliqué ce que demandent les élus FN depuis des décennies, on aurait économisé beaucoup d’argent en études, et pacifié nos villes depuis longtemps.

Les Shadoks, l’ANRU et les Ewües

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal FN de Cluses, Conseiller communautaire FN 2CCAM

Le 19 septembre, Dominique MARTIN et les élus FN de Cluses ont dénoncé en conseil municipal l’inutilité de nouvelles études concernant les Ewües.

Pour faire suite à ce conseil, la 2CCAM va approuver ce 28 septembre un nouvel avenant au « Protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain 2016-2020 » signé avec l’ANRU1. Cela va permettre de cofinancer des études portant sur les Ewües, à Cluses. Le montant total concerné par ce simple avenant s’élève à la somme modique de 287 330,60€ TTC, auxquels s’ajoutent, pour mémoire, 107 388€ d’étude de 2015.

Pourtant, le Maire de Cluses n’a de cesse de s’écrier qu’il n’a plus d’argent !

Pourtant, il rappelle à qui veut l’entendre que Cluses paie aujourd’hui 500 000€ de plus au titre du FPIC2 que ce qu’elle perçoit en DGF3 !

Pourtant, le Président de la 2CCAM tient le même discours, annonçant à chaque budget qu’il risque de ne pouvoir finir l’année !

Leur argument ultime est de « récupérer des subventions ». Comme si ces subventions ne sortaient aussi pas des impôts payés par les contribuables !

Tout cela n’empêche pas de pomper toujours plus pour financer des études qui ne règlent rien. On dirait que, en bonne logique de Shadok socialiste, le seul indicateur de leur politique soit le budget englouti, et que, si la politique échoue, cela signifie juste qu’ils n’ont pas assez « budgeté ».

Il faut arrêter ces ruineuses études qui ne servent qu’à rémunérer ceux qui les réalisent. Les élus FN dénonceront cet avenant entre la 2CCAM et l’ANRU.

Les seules solutions réalistes pour nos « quartiers sensibles » sont connues, ce sont celles prônées par le FN depuis 40 ans : rétablir l’ordre, punir les délinquants, protéger les honnêtes citoyens.

 

 

1Agence Nationale de Renouvellement Urbain

2Fond de Péréquation Inter-Communale, mis en place par le président Sarkozy

3Dotation Globale de Fonctionnement, dont la baisse progressive a été programmée par le président Sarkozy

Ewües : études, sparadrap et mercurochrome

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal FN de Cluses

La ville de Cluses va payer une énième étude concernant les Ewües. Cette fois-ci, le but sera de requalifier et restructurer l’offre commerciale dans et à proximité du quartier.

Depuis une trentaine d’années, les études se succèdent pour rénover, requalifier, restructurer un quartier qui, dans le même temps, est devenu une zone de non-droit dans laquelle le commerce légal a de moins en moins de raison d’être, faute de clients.

Pourtant, à sa construction, on citait les Ewües en exemple de quartier moderne, confortable et réussi.

Qu’est-ce qui a changé ?

Les bâtiments, l’urbanisme sont-ils en cause ?

Poser la question, c’est déjà y répondre.

Les élus FN ont refusé d’approuver cette nouvelle étude. Toutes les opérations cosmétiques menées depuis 30 ans se sont soldées par des échecs. En effet, elles s’attaquent aux conséquences, sans jamais oser examiner les causes du problème.

Il faut en priorité rétablir l’état de droit dans ce quartier. Les enquêtes doivent aboutir. Les bandes de vidéo-surveillance ne doivent pas mystérieusement disparaître après les incidents et autres incivilités de sauvageons. Les trafics doivent cesser.

Ce n’est que lorsque le quartier aura retrouvé son calme et son caractère plaisant qu’il sera à nouveau attractif. Alors qui se souciera encore d’études ?

Mais cela suppose du courage politique, l’appui de l’État et l’application de la Justice.