Décès du Maire de Cluses, des questions à jamais sans réponse

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal de Cluses, Conseiller communautaire, Conseiller régional honoraire, Député français FN/ENL au Parlement européen

Jean-Louis Mivel est décédé, suite au malaise qui l’a saisi avant son audition au Tribunal d’Annecy.

J’adresse mes condoléances à sa famille, et m’associe aux regrets de tous ceux qui attendaient une réponse à toutes leurs questions.

 

Impartialité coutumière du Dauphiné (23/11/17)

L’armée mexicaine de la Communauté de communes

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller communautaire 2CCAM, Conseiller municipal de Cluses

L’élection du nouveau président de la 2CCAM hier au soir a été le seul élément intéressant de la soirée. Face aux violentes critiques à peine voilées de son adversaire, Gilbert Catala a largement obtenu la succession de Loïc Hervé.

Son programme ? Rassembler autour de lui une équipe réduite de gens qui travaillent.

Résultat : on passe de 9 vice-présidents à 10 vice-présidents plus 5 conseillers délégués. Tous les maires des communes sont à nouveau vice-présidents ou représentés. Pire que dans l’armée mexicaine, 1/3 des élus sont désormais au bureau.

L’élection dans un silence pesant de ces vice-présidents a été d’un suspens insoutenable, la plupart étant élus selon la tradition soviétique du candidat unique.

Gageons que les promesses de travail et de changement seront tenues par ceux-là même qui ont déjà échoué.

En somme, on peut résumer l’élection d’hier, pour qui a (mal) écouté le Guépard : « il faut que rien ne change pour que tout change ». Bon courage !

Communauté de communes : le contribuable paiera de toute façon !

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal de Cluses, Conseiller communautaire 2CCAM

 

Un candidat déclaré, d’autres en embuscade : la 2CCAM est l’enjeu de toutes les ambitions.

Mais pourquoi se battent-ils ?

On nous avait promis d’optimiser les moyens financiers et humains (personnel) : c’est « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf » ;

On nous avait promis une gestion saine : ils se sont jetés sur toutes les compétences, sans en avoir les moyens, au point qu’il manquerait 1,5 million pour finir l’année ;

On nous avait promis un rapprochement harmonieux des communes : les batailles d’ego l’emportent.

 

La seule certitude, au final, c’est que la 2CCAM, c’est plus de dépenses, plus d’occasions de s’endetter et donc plus d’impôts : quoi qu’il en soit, comme d’habitude, les contribuables paieront !

Mais pourquoi se battent-ils : pour défendre leurs indemnités, comme à l’habitude…

2CCAM : Le « Pacte à quatre » voulu par Loïc Hervé

Communiqué de Dominique MARTIN, Conseiller municipal FN de Cluses, Conseiller communautaire FN de la 2CCAM, Communauté de communes Cluses, Arve et Montagnes

Ce 30 octobre, à la veille de sa démission de la présidence de la communauté de communes, Loïc Hervé a fait approuver par les élus le cadeau empoisonné d’un SCOT1 pour 4 communautés de communes. Au mépris du principe de libre administration des collectivités, pour les lier un peu plus encore, en effet, l’État par la voix du Préfet, avait imposé une telle délibération avant le 15 novembre.

Mais qu’est-ce qu’un SCOT ? C’est un document contraignant visant notamment à réduire d’autorité les déplacements, les surfaces constructibles et les nouveaux projets industriels et commerciaux. C’est donc un projet d’aménagement visant à contraindre le développement des communes. Ainsi, Loïc Hervé a-t-il regretté l’ouverture d’un supermarché ce mois-ci à Cluses, faute de SCOT. À terme, ce sont donc nos terrains constructibles, nos entreprises et nos emplois qui sont visés. À ceux qui se plaindront, les maires ne pourront que répondre « c’est la faute du SCOT ».

Seuls les élus Front National à la 2CCAM, Dominique Martin et Catherine Dardenne, se sont opposés à une telle veulerie qui privera nos communes et nos concitoyens de tout moyen d’évolution future. Le FN réaffirme le principe de libre administration des communes, et son opposition à tous les carcans qui visent en réalité à rétablir la dictature financière et réglementaire de l’État sur l’ensemble des collectivités.

 

1 Schéma de Cohérence et d’Organisation Territoriale