Clause Molière : le coup de force des juges

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN à la Région Auvergne – Rhône-Alpes

Ce 13 décembre 2017, le tribunal administratif de Lyon a annulé la délibération du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes imposant l’usage du français sur les chantiers pour lutter contre le travail détaché, dite « Clause Molière ».

Le juges ont certainement voulu par-là envoyer un message politique fort aux collectivités territoriales, alors même que cette clause a déjà été adoptée, avec les voix du Front National, dans de nombreuses collectivités de sensibilités politiques différentes comme par exemple la Région Pays de la Loire (LR), les Hauts de France (LR), la Région Centre (PS), la Normandie (UDI), etc.

Dans une situation où le chômage de masse persiste, ou le pouvoir d’achat de l’immense majorité des Français poursuit sa dégringolade, défendre les travailleurs français doit être LA priorité des responsables politiques français.  Et la justice, dont nous respectons pourtant l’indépendance, n’a pas à se mettre en travers des choix politiques pour d’obscures considérations fédéralistes européistes.

Le Front National dénonce avec force cette nouvelle remise en cause d’une décision d’une assemblée délibérante élue par le peuple et réaffirme la pertinence du combat contre le travail détaché qui est devenu une arme de destruction massive de l’emploi des Français en France.

Laurent WAUQUIEZ, aujourd’hui président à temps partiel de la Région, doit démissionner.

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe FN au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes

Quelques mois après une élection présidentielle « imperdables » (Cf. les media de l’époque) pour la « droite », Laurent WAUQUIEZ a été élu ce dimanche président du parti Les Républicains. A vaincre sans risque on triomphe sans gloire serait-on tenté d’ajouter.

Laurent WAUQUIEZ a fait une campagne résolument ancrée à « droite », se payant de mots comme d’autres se payent d’illusions, enrôlant pour sa cause personnelle les « valeurs », « l’identité », « la tradition »… lui, l’héritier politique du centriste européiste Jacques BARROT.

A peine élu, il recherche déjà des compromis avec un centre qui l’abandonne, Jean-Christophe LAGARDE annonçant ce vendredi qu’en cas de victoire de WAUQUIEZ, l’UDI reprendrait sa liberté d’action. Et des LR de plus en plus nombreux qui lorgnent du côté de MACRON. Laurent WAUQUIEZ va devoir trahir ses électeurs pour éviter l’explosion de son camp. Il y a décidément des victoires qui ont un avant-goût de défaite, comme un champagne qui aurait perdu ses bulles.

L’autre question qui se pose à nous, habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes, c’est celle de la disponibilité d’un homme que l’on voit de moins en moins à la Région, sauf pour les grand’messes copieusement médiatisées, et qui n’a même pas jugé utile de présider de bout en bout les deux dernières Assemblées plénières, celle consacrée aux Orientations budgétaires, puis celle consacrée au Budget ! Ni plus, ni moins…

Les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes devront-ils se contenter d’un président à temps partiel, plus accaparé par les équilibres internes au sein de la droite et du centre que par les grands dossiers régionaux ? M. WAUQUIEZ n’a pas d’autre choix aujourd’hui que de démissionner de la présidence de la Région.

La MSA doit assumer seule ses erreurs

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

La MSA, Sécurité sociale des agriculteurs, ayant commis une erreur, souhaite récupérer en moyenne 346€ de 250 000 pensionnés, au besoin sur plusieurs mois.

Or la retraite moyenne d’un agriculteur s’élève à 736€ par mois1 selon la MSA. Avec 500 suicides par an (chiffres 2013) et 1700 appels au secours par an2, les agriculteurs sont les Français les plus désespérés. 30% d’entre eux, alors qu’ils travaillent, ont un revenu moyen de 354€ par mois2.
On voit très bien que l’erreur commise par la MSA a été une bouffée d’air frais pour ceux qui ont consacré leur vie, dans des conditions difficiles, à nous nourrir. Vouloir récupérer ces sommes conduira à plus de désespoir chez des compatriotes en situation difficile.

Dominique MARTIN, au nom du Front National, demande à ce que la MSA prenne ses responsabilités et assume ses erreurs sans chercher à recouvrer ces trop-perçus d’un faible montant. La solidarité nationale doit jouer auprès des oubliés de la République qui assurent notre subsistance.

http://blog.seniorenforme.com/retraite-moyenne-des-agriculteurs-736e-honteux/
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/le-suicide-des-agriculteurs-multiplie-par-trois-en-2016_1870489.html

Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

Carte européenne de services : ça suffit !

Même les « bien-pensants » européens sont sceptiques !

Dominique Martin est à nouveau intervenu en Commission Emploi et affaires sociales s’agissant de la carte électronique européenne des services. Après avoir expliqué les dangers d’une telle carte (faux travailleurs indépendants, dumping social ou encore limitation de la compétence des pouvoirs souverains), il a fait le constat d’une quasi-unanimité de rejet de la part des acteurs. Il faut abandonner cette ineptie !

  1. Madame Harkin, Rapporteur, montre son scepticisme…
  2. La Commission a convenu que ce dossier était mal ficelé.
  3. Les Parlements autrichien et allemand dénoncent les problèmes de subsidiarité et de proportionnalité.
  4. Les autorités françaises (le Secrétariat général des affaires européennes) critique vivement ce projet.
  5. Même le groupe socialiste S&D est raccord : il faut renvoyer le texte devant la Commission !

 

Les fonds européens utilisés contre les 400000 travailleurs du secteur de la défense en France

Communiqué de Dominique Martin, Député français FN/ENL au Parlement européen

Le 26 septembre dernier, Emmanuel Macron avait annoncé des « progrès historiques intervenus ces derniers mois » dans l’Europe de la Défense . Il affirmait avoir posé en juin les bases de cette Europe de la Défense avec des engagements accrus, mais aussi un Fonds européen de défense afin de financer nos capacités et notre recherche. La Commission européenne a même communiqué sur le lancement d’un Fonds doté d’un budget annuel d’environ 500 millions d’euros par an .

Deux mois après, le gouvernement roumain a acheté des missiles américains pour 4 milliards de dollars , et le gouvernement polonais pour 10 milliards de dollars , ces deux pays profitant respectivement d’environ 4 et 10 milliards d’euros , par an, de contributions nettes de l’Union européenne : contributions, il faut le rappeler, financées par les contribuables français, entre autres ! Pourtant, avec Thalès et MBDA, l’Europe fabrique aussi des missiles ! Libre à ces pays de se protéger, mais pourquoi alimenter l’industrie américaine et ses travailleurs au détriment des nôtres, et de surcroît avec leurs impôts ?

Il est clair que nos dirigeants Bruxellois ne défendent pas l’emploi des européens, et les 400 000 travailleurs du secteur de la défense en France doivent en être conscients : seul le Front national défendra vraiment leur emploi face à Bruxelles.

 

[1] https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-economique-et-commerce-exterieur/soutenir-les-entreprises-francaises-a-l-etranger/les-secteurs-economiques-de-pointe-un-atout-pour-la-france-soutien-aux-secteurs/article/industries-et-technologies-de-defense

[1] http://www.elysee.fr/declarations/article/initiative-pour-l-europe-discours-d-emmanuel-macron-pour-une-europe-souveraine-unie-democratique/

[1] https://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2017/FR/COM-2017-295-F1-FR-MAIN-PART-1.PDF

[1] http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-la-roumanie-offre-4-milliards-de-dollars-aux-etats-unis-pour-le-systeme-patriot-758777.html

[1] http://www.zonebourse.com/RAYTHEON-14299/actualite/Raytheon-Vers-la-vente-de-missiles-Patriot-a-la-Pologne-25528767/

[1] http://www.europarl.europa.eu/external/html/budgetataglance/default_fr.html#romania

[1] http://www.opex360.com/2017/07/12/la-roumanie-opte-pour-le-systeme-americain-patriot-pour-sa-defense-aerienne/#tszQQDJkAJqZYP3Y.99