Antifas : antiphrase

Communiqué de Dominique Martin, membre du Bureau Politique du Front National

Un « collectif » anonyme d’anti-fascistes auto-proclamés revendiquerait les dégradations des bâtiments de Cornier.

À Nantes, des voyous s’en sont pris aux autocars des militants et sympathisants FN, ainsi qu’aux forces de l’ordre. On ne compte plus les exemples semblables d’agressions et d’intimidations contre les manifestations FN, le plus souvent en provenance de la gauche.

À l’inverse, quand le FN a-t-il manifesté contre une réunion de ses adversaires ?

Quand le FN a-t-il saccagé les abords d’une mairie « complice » de la gauche ?

Quand les « antifas » ont-ils réparé les dégâts causés, comme l’ont fait les militants FN à Cornier ?

La provocation, la haine, les attaques, c’est la gauche !

Le FN appelle, comme d’habitude, tous ses cadres, militants, sympathisants et électeurs à respecter la loi et à ne répondre à ces milices d’extrême-gauche que par le mépris qu’elles méritent.

Les électeurs sauront faire le choix d’une France apaisée !

Vous pourriez aussi aimer