QUAND ON PARLE DE CONFIANCE…

Tribune d’Olivier Burlat, Conseiller municipal Bleu Marine de Seynod

La commune nouvelle d’Annecy était considérée par l’État comme un bon élève : six communes avaient fusionné pour créer une grande ville, avec un faible endettement et des ressources importantes. Las, c’était oublier que dans cette république on préfère les cancres aux premiers.

La nouvelle loi de programmation des finances publiques nous impose en effet de maîtriser l’augmentation des dépenses. L’année 2017 sert de référence. Or, du fait de la fusion, le niveau de dépenses a été extrêmement bas cette année-là. Nous sommes désormais contraints de rester à ce niveau exceptionnel sous peine de payer une amende annuelle pouvant atteindre 4 millions d’euros !

La loi impose à notre commune de 120 000 habitants de signer un « contrat de confiance » (sic) avec l’État. La fusion devait nous permettre de « peser ». C’est l’inverse qui se produit : nous sommes contraints de négocier avec le Préfet dans une position de subordination. Quand on parle de confiance, est-ce encore un mensonge ?

Contre l’assassinat politico-judiciaire du Rassemblement National

Communiqué des élus RN au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes

Les élus du groupe Rassemblement National de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent avec force la tentative de mise à mort de leur mouvement par une décision judiciaire inique.

En confisquant la somme de 2 millions d’euros qui lui revient de droit, car elle est le fruit du soutien de ses électeurs, le système politico-judiciaire, incapable de le combattre sur le plan des idées comme sur le plan électoral, veut l’étrangler financièrement, et ceci en violation des règles de droit les plus élémentaires :

– violation de la présomption d’innocence,

– violation du texte invoqué,

– violation de toute proportionnalité.

Les élus du groupe Rassemblement National de la Région Auvergne-Rhône-Alpes réaffirment leur solidarité totale avec la direction du Rassemblement National. Ils appellent par ailleurs les Françaises et les Français à se mobiliser contre cette tentative d’assassinat économique contre le premier mouvement d’opposition en France à la politique de M. MACRON.

Comme eux, soutenez-nous et manifestez votre soutien en vous connectant sur https://alertedemocratie.fr .