FNJ 74: Opération tracts sur le campus d’Annecy Le Vieux

Opération tractage sur le campus de l'IUT d'Annecy

Les militants FNJ, sur le campus de l’IUT d’Annecy.

Les militants du Front National de la Jeunesse (FNJ) ont mené ce mardi matin une action à l’IUT d’Annecy-le-Vieux.
Afin d’élargir toujours plus notre structure jeune en Haute-Savoie, plus de 500 tracts du FNJ ont en effet été distribués.
Il s’agissait pour nos militants d’appeler la jeunesse de ce pays à s’exprimer via les urnes, mais aussi, à s’engager au sein du FNJ 74.
Des sourires et un accueil globalement chaleureux nous ont été prodigués, confirmant le statut du FN comme premier parti chez les jeunes.
Le succès de cette action en appelle d’autres, à bientôt dans nos facs, dans nos rues. On est chez nous!

Vos élus sur le terrain : Vincent Lecaillon était présent à la journée nationale d’hommage aux harkis à Annecy

Dimanche 25 septembre 2016 s’est déroulée la journée nationale d’hommage aux harkis, au mémorial des victimes d’Afrique du Nord, square Gabert d’Annecy.                                                                                

Le FRONT NATIONAL y était représenté par des cadres de la section locale : messieurs Roland Ponthus et Thierry Laronde, titulaire de la croix de guerre, ainsi que Vincent Lecaillon, Conseiller régional d’Auvergne – Rhône-Alpes, Conseiller municipal de Saint-Jorioz et… ancien parachutiste !

img_20160925_111642

harkis 2

img_20160925_111025

 

 

Monsieur Jakubiak, la récréation est terminée !

Communiqué de Vincent Lecaillon, Secrétaire départemental du FN Haute-Savoie

Monsieur Jakubiak vient de quitter le groupe d’opposition municipal « Cluses Bleu Marine », pour siéger maintenant comme indépendant  au sein du conseil municipal de Cluses.

Il  se répand dans la presse locale, en invoquant des relations conflictuelles avec Dominique Martin, tête de liste du groupe « Cluses Bleu Marine ». Il est vrai qu’au Front National, les hommes et les femmes sont des gens de caractère, il n’est donc pas anormal que certains échanges puissent être vifs.

Mais monsieur Jakubiak doit se rappeler qu’il doit son siège au Front National, à ses électeurs, à ses militants et à… Dominique Martin, tête de la  liste « Cluses Bleu Marine » et créateur de celle-ci ! Et qu’il a pris en conséquence des engagements vis-à-vis d’eux, qu’il se doit de respecter.

Il doit se rappeler également ce que disait Gustave Le Bon : « La discipline peut remplacer bien des qualités. Aucune ne remplace la discipline ». C’est-à-dire que pour nous, cadres et militants du Front National, qui avons l’ambition de sauver notre pays et notre peuple,  un minimum de  discipline est  indispensable et donc exigible. Et par son comportement et ses attaques il déroge à cette nécessaire discipline !

Monsieur Jakubiak a le droit de ne plus trouver son compte au sein du groupe dans lequel il a été élu. Aussi, en ma qualité de Secrétaire départemental de la Fédération de Haute-Savoie du Front National, je demande expressément à monsieur Jakubiak, soit de se soumettre à la discipline de son groupe, essentielle à son bon fonctionnement et conformément à la règle de notre mouvement, soit de se démettre de son mandat de conseiller municipal pour laisser sa place à la suivante de liste! En effet on ne peut à la fois se prévaloir de «la marque Front national » et en même temps s’en différencier formellement en quittant le groupe «  Cluses Bleu Marine ».

Faute de quoi je me verrai dans l’obligation de saisir la Commission nationale de discipline et de conciliation du Front National qui statuera sur son cas.

fc487a29-d430-4b54-8e8a-008d31bde68b

 

Maxime Chaussat défend les chasseurs

Communiqué du Groupe FN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

Jeudi 22 septembre 2016, Maxime CHAUSSAT, Conseiller régional élu du département de l’Ain, est intervenu sur le rapport concernant le partenariat de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec les Fédérations de Chasse.
Maxime CHAUSSAT a salué le travail irremplaçable des associations cynégétiques dans le monde rural, « utile à la société, la chasse génère de nombreux services à la fois d’ordre écologiques, économique et social », soulignant que « les chasseurs rendent de nombreux services à la société, en particulier dans les territoires ruraux », avant de conclure : « Les chasseurs jouent un rôle primordial dans la gestion de la nature, mais aussi de la ruralité en participant au dynamisme de nos campagnes et à la préservation des paysages ».
Maxime CHAUSSAT a regretté une ouverture trop timide de l’Exécutif de la Région en faveur du monde de la Chasse en rappelant que « 1€ dépensé devient en réalité 1€ investi. Car pour chaque euro investi qui permet de lutter contre la prolifération des espèces nuisibles ou invasives, problématique ô combien actuelle, ce sont 10€ en réparations de dégâts que l’on n’a pas à dépenser ».
Maxime CHAUSSAT a appelé à voter en faveur de ce partenariat triennal tout en regrettant qu’il ne s’étende pas sur une durée plus étendue.