Lettre de remerciements du Premier Ministre Hongrois Viktor Orbán à Dominique Martin

M. Viktor Orbán, Premier ministre hongrois, remercie Dominique Martin d’avoir voté en faveur de la souveraineté nationale hongroise et contre le rapport Sargentini, le mardi 12 septembre. Il lui assure qu’il continuera à défendre les frontières de l’Europe et de la Hongrie.

Traduction par nos soins :

M. Dominique Martin,

Membre du Parlement européen

Budapest, le 14 septembre

Honorable Membre du Parlement Européen,

Je souhaite vous exprimer ma gratitude pour le soutien que vous avez manifesté à l’occasion du vote sur le rapport de situation en Hongrie, qui s’est tenu au Parlement Européen le 12 septembre.

Ce rapport est manifestement une condamnation de la Hongrie et du peuple hongrois. Non content de s’appuyer sur des insinuations politiques et des erreurs factuelles, il applique de plus un traitement particulier et, à ce titre, il détruit la crédibilité et l’intégrité du Parlement Européen et de l’ensemble des institutions européennes.

J’ai grandement apprécié le soutien que vous avez manifesté envers la souveraineté nationale et votre solidarité pendant ce vote. Soyez assuré que, en dépit des attaques honteuses des forces pro-immigration, nous ne céderons pas aux tentatives d’extorsion. Nous continuerons à remplir fidèlement toutes nos obligations européennes, et à défendre les frontières de l’Europe et de la Hongrie, pour le salut de nos citoyens.

Soyez assuré de tous mes vœux de bonne santé et de réussite dans l’accomplissement des lourdes responsabilités de votre charge.

Très sincèrement,

Viktor ORBÁN

« Le parti pris de Dominique Martin » n°25

« les populistes », c’est bien connu, font dérailler des trains, sauter des bombes et égorgent les européens !

Dominique Martin, Coordinateur au sein de la Commission de lutte contre le terrorisme, dresse un constat difficile de la menace terroriste (notamment cette radicalisation islamiste en constante progression), dénonce les inepties proposées à Bruxelles (il faudrait lutter contre le populisme…) et propose des solutions simples mais efficaces !

 

Cette presse qui se sent menacée

Communiqué de Dominique Martin, Député français RN/ENL au Parlement européen
Commission de lutte contre le terrorisme.
Groupe Europe des Nations et des Libertés.

La presse quotidienne régionale (PQR) de ce 10 septembre publie un vibrant plaidoyer, constatant la baisse de son audience et de ses revenus, alors que les sites internet les plus fréquentés progressent. Il conviendrait donc de taxer les moteurs de recherche et autres sites qui, utilisant les articles de la PQR, bénéficient, il est vrai, de recettes publicitaires supplémentaires sur lesquelles cette presse écrite lorgne avec avidité : proposition qui arrive devant le Parlement européen ce mercredi 12 septembre.

Or la baisse des revenus de la presse est antérieure, et due surtout au caractère partisan de nombreux titres : opinion contre information. Souvent, nos compatriotes le disent : pour comprendre le monde, il suffit de prendre le contrepied exact des conclusions des journalistes.
La presse elle-même, d’ailleurs, n’est pas exempte des critiques qu’elle émet, puisque qu’elle omet de parler des subventions publiques (près de 1,5 million pour le Dauphiné en 2016, dernier chiffre connu * ) et des recettes publicitaires institutionnelles qu’elle perçoit.

Face à cette situation, la presse doit comprendre qu’elle ne regagnera son lectorat perdu qu’à la condition d’adopter une ligne éditoriale réellement neutre, ou au contraire, en affichant et assumant résolument son caractère politiquement engagé. Cependant Dominique Martin et les élus du Rassemblement National au Parlement européen voteront cette résolution sous condition d’une juste rémunération des artistes par les plateformes en ligne qui exploitent leurs œuvres, et plus généralement, ils soutiendront demain tous les amendements qui protègent les auteurs, les créateurs et les journalistes face aux géants de l’internet.

 

 

* Chiffres officiels du Ministère de la culture, onglet « à télécharger » :
http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Presse/Aides-a-la-presse/Les-chiffres-des-aides-a-la-presse/Tableaux-des-titres-et-groupes-de-presse-aides-en-2016
Tableau disponible à l’adresse :
http://www.culture.gouv.fr/content/download/183022/1999254/version/1/file/2018.03.02%20Tableau%20des%20titres%20aid%C3%A9s%20en%202016.xlsxSur le site de Libération :
http://www.liberation.fr/checknews/2018/03/22/quel-est-le-montant-des-subventions-publiques-recues-par-liberation-en-2017_1653414

Intervention de Dominique Martin en Commission Emploi et Affaires sociales (EMPL) du Parlement européen

Honte à l’UE qui traite ses employés comme ses États membres !

Dominique Martin crique l’ultra libéralisme de l’Union européenne (UE) qui cherche à tout prix à précariser. Au Parlement de Bruxelles, l’UE augmente le taux des freelances qui n’ont pas de réelles protections tout en pesant sur les fonctionnaires en leur imposant des conditions difficiles.

C’est honteux pour cette institution qui devrait montrer l’exemple et qui fait tout l’inverse !

Ce que l’UE fait avec ses employés, elle le fait avec ses États membres, en utilisant les mêmes procédés honteux : précarisation, mobilité et flexisécurité.

 

Laurent WAUQUIEZ, ou l’habitude des mauvaises pratiques

Communiqué de Christophe Boudot, Président du Groupe RN au Conseil Régional Auvergne – Rhône-Alpes

Si la rentrée politique des LR s’annonce sous le signe de la désunion entre les partisans de Laurent Wauquiez d’un côté, ceux de Valérie Pécresse de l’autre, ou bien encore ceux d’Alain Juppé, et si les sondages aux élections européennes montrent mois après mois que le soufflé Wauquiez n’en finit plus de retomber, ce dernier n’en finit plus de masquer sa longue succession de revers : multiples condamnations de ses méthodes et de sa gestion au Tribunal administratif ou devant le Conseil d’Etat, scandale du soutien financier aux associations de défense des migrants (malgré des postures publiques de matador), cafouillages administratifs, suspicion de mise en place d’un clientélisme régional pour les attributions de subventions aux communes, etc.

Dernier dérapage en date : le sms signé de Laurent Wauquiez à l’adresse des lycéens de la région pour leur souhaiter une bonne rentrée. Rien de dramatique en soi, sinon qu’on peut légitimement se demander s’il est normal pour un président de Région d’utiliser le fichier du Pass-Région pour se faire valoir alors que ces listes devraient demeurer d’un usage strictement réglementé, ceci d’autant plus que Laurent Wauquiez n’en est pas à son coup d’essai. Chacun se souviendra que pendant la dernière campagne des élections régionales, il avait largement utilisé certains fichiers professionnels dans des conditions qui n’ont jamais été vraiment éclaircies.

Son agitation en cette rentrée ne cache cependant pas la déliquescence d’un parti politique sans doctrine ni vision claire. Je me permettrai un conseil clair à Laurent Wauquiez : il devrait se concentrer sur son travail de président de Région et laisser les lycéens étudier en toute sérénité.