« Le parti pris de Dominique Martin » n°08

Le Glossaire européen du mensonge politique ou comment l’Europe vous ment

avec un vocabulaire démagogique ! (3)

Dominique Martin esquisse aujourd’hui la troisième et dernière partie du Glossaire européen du mensonge politique :

« Politique de cohésion et fond de solidarité », « Revenu minimum et salaire minimum », « triple A social et pilier des droits sociaux », quelles vérités derrière ces vocables choisis ?

Si vous n’avez pas vu les premières parties, n’hésitez pas à cliquer sur ces liens :

La partie 1 du glossaire européen :

http://dominique-martin.com/le-parti-pris-de-dominique-martin-n06/

La partie 2 du glossaire européen :

http://dominique-martin.com/parti-pris-de-dominique-martin-n07/

Il faut siffler la fin de la récré

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller communautaire Cluses Arve et Montagnes (2CCAM)

Le guet-apens tendu aux pompiers au Crozet, à Scionzier, est une nouvelle preuve du climat de guerre civile qui règne dans notre pays. Le Président de la République, en prenant partie dans un fait divers, est directement responsable de l’extension des émeutes déclenchées par quelques racailles. Nos  gouvernants actuels n’ont manifestement pas la volonté qu’il faut pour rétablir l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire.

Je salue le sang-froid des pompiers et des gendarmes qui ont su gérer la situation à Scionzier.

J’appelle la Justice à appliquer la tolérance zéro pour ce qui doit être considéré comme des actes de guerre contre notre pays.

Le Front National s’engage à rétablir l’ordre républicain et l’état de droit partout et pour tous, et à permettre une réponse pénale ferme et rapide contre les criminels et délinquants. Ce sont notamment les engagements 12 à 23, parmi les 144 défendus par Marine Le Pen.

Christian Lacroix : quel toupet !

Communiqué de Dominique Martin, Conseiller municipal de Cluses

M. Lacroix se croit autorisé à vomir sur Cluses, qui l’a soutenu depuis 2001 à hauteur de 350 000€ par an soit plus de 5 millions d’euro. Mais le Maire de Cluses Jean-Louis MIVEL a décidé de couper le robinet au printemps 2016. Depuis longtemps, le FN soutenait la fin de la gratuité de ce festival. Mais M. Lacroix a préféré attendre que le couperet tombe pour se plaindre par voie de presse.

Aujourd’hui, le voici qui dénonce même l’environnement qui l’a fait naître, puisqu’il déclare dans le Dauphiné : « Le lieu (Saint-Gervais) est superbe, ça va nous changer » ! Quelle a dû être sa souffrance de venir à Cluses toutes ces années ! Lui qui n’a jamais été contribuable à Cluses puisqu’il travaille à Scionzier et qui habite à Thyez.

« Désormais, nous sommes avec des gens qui ont un bon esprit » s’exclame-t-il sans respect pour une commune qui lui a permis d’exister.

Je me félicite que ce monsieur qui n’a même pas la reconnaissance du ventre s’en soit allé sous d’autres cieux. Nous saurons rendre à Cluses une vie culturelle riche, grâce à de vrais artistes enracinés et plus intéressés par leur art et leur public que par leur égo.